Tout pour se muscler rapidement!

Comment muscler les pectoraux

corps parfait essayez maintenant

 

Muscler les pectoraux

Pour avoir de beaux pectoraux, il faut connaître les bons gestes, les bons exercices et les bonnes techniques. Avant de savoir comment se muscler les pectoraux, il convient d’en apprendre un peu plus sur eux.   Les muscles pectoraux, dont il y en existe deux types, se trouvent dans la partie avant du thorax. Les deux types de muscle pectoral sont le petit pectoral et le grand pectoral.

Types de pectoraux

Le muscle grand pectoral est un grand muscle et est en triangle, plutôt aplati et est attaché au sternum et aussi aux côtes (de la deuxième à la sixième) à une extrémité puis à l’humérus à l’autre extrémité. Il a pour fonction de soulever le thorax ou de rendre possible la rotation des bras et le croisement des bras sur la poitrine. Quand vous voudrez vous muscler les pectoraux, vous entendrez aussi parler immanquablement du petit pectoral. Eh oui, ce muscle bien qu’inférieur au grand pectoral par rapport au poids, est cependant presque de même forme et d’épaisseur. Le petit pectoral s’attache à la troisième, quatrième et cinquième côte, à une extrémité et sur l’omoplate à l’autre extrémité. Il aide aussi, tout comme le grand pectoral, à soulever le thorax, mais aussi à abaisser les épaules.

Exercices pour muscler les pectoraux

Pour les débutants qui veulent commencer à se muscler les pectoraux, il est conseillé de faire des pompes et uniquement des pompes. Ce même conseil s’applique aux pratiquants intermédiaires. Cependant, il est aussi préconisé de varier les pompes pour les rendre plus efficaces et faire travailler des zones particulières pour avoir les pectoraux souhaités. L’avantage des pompes c’est que n’importe qui peut les pratiquer n’importe quand, même à la maison; cela fait d’eux des exercices pas chers et très efficaces. Les différents types de pompes pour muscler les pectoraux (pour tous les types d’exercices suivants, on se met à l’horizontale le visage face au sol).

  • Les pompes normales, sans variantes : les bras sont écartés de la même largeur que la carrure (espace entre les deux épaules). Cela fait travailler aussi bien les triceps que les pectoraux.
  • Les mains éloignées : Puisque les mains sont loin l’une de l’autre, cela demande un travail additionnel des pectoraux, mais moins sur les triceps.
  • Les mains rapprochées : Le fait que les mains soient près l’une de l’autre, les triceps sont plus sollicités que les pectoraux.
  • Les pieds élevés par rapport au reste du corps : la partie supérieure des pectoraux est travaillée en profondeur. L’exercice même est plus dur en général.
  • Les mains élevées par rapport au reste du corps : Ici, contrairement à l’exercice précédent, le travail général est moins dur, mais il fait toutefois travailler et les pectoraux et les triceps sans trop d’effort.

Pour bien se muscler les pectoraux, la règle est simple; il suffit de commencer par les variantes qui demandent le plus d’effort et finir par les variantes les moins dures. Il est conseillé de faire deux séries de huit pour chaque exercice, mais quand même penser à faire une pause de deux minutes entre les séries. Très important aussi, il est important de bien respirer pendant les exercices; il faut inspirer quand vous redescendez et expirer quand vous poussez sur les bras pour remonter. Si vous allez à la gym pour vous muscler les pectoraux, choisissez les machines « butterfly » ou à la poulie haute sur lesquelles vous écarterez les bras et les ramènerez vers l’avant. Sinon vous pourrez aussi faire le développé couché avec un poids que vous pourrez supporter sans vous créer de problèmes. Vous êtes maintenant en mesure de savoir comment se muscler rapidement pour les pectoraux.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions